CREATIVITES  D’ENTREPRISES

Peintures Musiques Chansons Sports dans la nature

 

 


 

 

 

 

 Toiles peintes par les personnes des entreprises lors de différentes créativités organisées par :

MH CREATIVITY PARTNERS  


Les bandes de couleur effectuées au chablons « scotch » sont actuellement rangées dans le subconscient du groupe. Elles ont un effet hypnotique et forcent ces derniers à violer cette compartimentation systématique. Il faut dire que ces bandes symbolisent bellement le système dans lequel ils sont quotidiennement . Jean-Pierre Huser influence peu à peu le groupe de créativité à prendre une direction plus libérale dans l’improvisation du geste et les moyens techniques à utiliser pour y arriver.
Comment se dégager de cette réalité linéaire tout en la remaniant afin de se laisser surprendre et encourager par l’imaginaire ? Cet imaginaire indispensable qui va transformer peu à peu la toile comme le comportement qu’ils vont par ce fait avoir face à leur travail.

 

 


Fenêtre sur cour

Sur fond noir l’évocation poétique de la « fenêtre sur cour » de l’arbre, des êtres en rupture avec la gravitation quotidienne, nous ramène cette surface à une sorte de collage contemporain dans les harmonies de jour et de nuit « Facile à Faire ». Mais attention, la facilité qu’exige la peinture instinctuelle se doit d’offrir au groupe un nouvel équilibre dans le ludisme-même qui les a stimulé. On dira également que c’est une sorte de retrouvaille avec les symboles de l’enfance : comme ce jouet avec lequel on s’amuse et qu’on jette après coup.
Et si cette toile d’amateur en fait était infiniment belle !

 

 


Les  contrôleurs du ciel

Il reste dans l’atelier un grand papier que le groupe à utilisé pour essayer la technique de la peinture avec éponges et pinceaux avant de rentrer en créativité. Les « contrôleurs du ciel » ont profité de ce papier pour tracer leur  tour de contrôle. Ils l’ont modulée tout d’abord au fusain  au milieu de taches et d’accidents de parcours sous les yeux d’un ciel d’araignées. Après quelques minutes, le  groupe a décidé que le dessin de « leur chère Tour » était fini. Ils ont su par hasard s’arrêter à temps. C’était un instant de surprise, un plaisir, un amusement en dehors du temps donné. Pourquoi pas ?

 

 


Une toile partagée en quatre, après avoir été conquise à coup d’épaisseur de peinture. Une peinture giclée avec éponges et pinceaux, une peinture broyée comme une pâte au soleil dans la lumière et l’ombre de l’étonnement. Une tête rouge au centre vit de sa mort ombrageuse. Elle stigmatise l’univers organique entre un ciel bleu et rouge, ainsi que des verts entremêlés au blanc et au jaune. Tout cela fait danser les mosaïques du tableau Finalement une croix se balance et se fend en quatre. Elle fût soufflée en spirales noires de fusain afin d’honorer l’histoire de la couleur dans le cosmos du bien et du mal. La créativité  s’est terminée dans un grand éclat de rire.

 

 


Des fils collés à n’en plus finir pour orner des espaces en boucle. Ces fils sortent d’un vieux téléphone rabougri mais néanmoins légendaire. Ceci dans l’imaginaire de ces employés, soumis à une communication extrême.

Pour cela ce fût une créativité originale toute en poésie. Fil conducteur de l’émotion pour un après midi d’un « phone » Certains directeurs se sentaient peut être loin d’eux-mêmes. C’est pour cela qu’ils plongèrent rompus et irresponsables dans des fils de pêche entremêlés, qu’ils accrochèrent et collèrent aux alentours de l’air et de l’eau, pour s’en aller à « la recherche du temps perdu».

Une créativité singulière et drôle ce jour là, mais très positive à l’autre bout du fil.

 


 

Les oiseaux

Les oiseaux. Un thème qui à déboulé en rafale dans la représentation d’une forêt vierge, très vierge. Et ceci dans la peine-ombre où le subconscient du groupe de créativité a du faire naufrage. Tout du long ils se sont efforcés de représenter ce que « vol au-dessus d’un nid de coucou » pouvait encore dire, allez savoir !

Nous voyons dans la peinture,  les plumes qui retombent magiques et colorées, séparées du corps noir des oiseaux sauvages.

Une créativité haute en couleur et en souffrance cette fois-ci. On a même aperçu un « drôle d’oiseau » avec un « petit oiseau rare ». Le directeur à sifflé pour la première fois. Il était fier de son bout de toile ! Alors Jean Pierre Huser s’est glissé derrière lui en l’invitant à  changer de toile tout de suite. C’était une créativité volontaire où le courage ne prend pas toujours le bon vol.

 

 


 

Une créativité simplement évidente

Une autre séquence de peinture d’un genre dit «facile». Aucune prétention portant sur le fait de « dire où ne pas dire ». Seules les taches révélatrices s’arrêtent à un certain moment dans une gerbe d’espoir ou de désespoir au quatre coins de la « planète toile ».

C’était une créativité simplement évidente où les questions étaient doucement peintes en réponses humides. D’ailleurs, sans répondre aux premières questions, ils répondirent à d’autres qui certainement leur échappèrent encore. C’est comme cela que peut commencer une créativité et même finir. Une toile peu révéler des choses invraisemblables pour ceux qui veulent prendre la créativité au sérieux et se ravitailler d’informations sur leurs partenaires. A savoir, s’ils sont à leur vraie place.

 


 

Créativité-homme-dieux

Ils se sont tout d’abord croqués au fusain sur une toile de lin  « bleu blues » avec des positions couchées, assises, rapprochées où distantes  En fait ils se sont réunis en « Body Cocktail » tout de roses et blancs vêtus entremêlés sous un parasol fleur bleue décroché d’un ciel noir, après une fin de journée difficile.

L’Aura du personnage central harmonise le groupe en pleine recherche. Il stigmatise la mémoire chrétienne il recompose en courbe dorée des êtres en collisions profondes, ceux qui se reposent où ceux qui se débattent encore et toujours.

Le groupe a su profiter de la nouveauté totale de l’exercice pour raconter en peinture une histoire subconsciente que seule une créativité du genre peut apporter en quelques heures.

 

 


 

Créativité-couleurs

Et si c’était de l’art moderne ? Et si c’était ? Et si ? Si ? Une beauté à la foi primaire et raisonnée ressort de cet œuvre d’amateur. L’art moderne en peinture est facile à faire parce qu’elle  est sortie de la figuration en se libérant de ce type d’obligation souvent académique et sèche. La peinture s’exprime alors magnifique, toute seule par elle-même .

Cet art laisse croire à ceux qui s’adonnent à ces  jeux qu’ils sont tout de suite géniaux. C’est certainement une bonne chose en matière de créativité pour stimuler son caractère ludique et ouvrir des portes vers un bel ailleurs. Aussi cette réussite temporelle peut donner au groupe ce qui lui manquait cordialement. Comme un vrai défit, dans une perception d’éternité, un miracle  au bord d’un vrai plaisir .

Un ami ingénieur du son disait souvent : « Nous ne sommes pas toujours là pour être punis ! »

 


 

Créativité-ligne-imaginaire

Les masses colorées s’envolent sur le fond de la toile, les collages d’éléments cohabitent avec la peinture giclée. Tous les signes s’installent organiquement. Un « moraliste » peut-être  « un organisateur »sorti du groupe à  tout d un coup tiré une longue ligne noire au milieu de la toile. Je pense que c’était une  volonté chez ce dernier de séparer l’information des couleurs dans un espace où se confrontent deux équipes  Cela doit correspondre aussi chez ce témoin du groupe, à une recherche de jeux pour répartir les responsabilités.

 

 


 

Créativité-pourquoi

C’est une belle toile sur un reste de papier carton. La tour fût peinte pour la montrer encore au groupe des contrôleurs du ciel. Jean Pierre Huser leur a expliqué comment finaliser  pour que l’œuvre devienne plastique hors de toutes autres considérations orageuses .

 

 

 


 

Créativité-lascaux-miro

Et si Lascaux  m’était compté je dirai à Miro d’y retourner.  Mais aucune de ces références animèrent le groupe.  Seul des éléments collés de toute sorte avec des cordes et des fils accompagnèrent la toile jusqu’à sa finalité.

Jean Pierre Huser en tant qu’instigateur peintre a été surpris de la force créative de ce groupe d’amateur en marge de leur travail quotidien.

 

 


 Créativité-oiseau-rouge

La force du hasard en peinture peut apporter des significations externes avec même des anecdotes surprises  par rapport  aux volontés d’un créateur. Le groupe peut se sentir victime ou maître d’un instant unique. Le temps qui est donné au geste va le diriger dans un sens ou dans un autre.

Jean Pierre Huser arrive à capter le groupe, à libérer leurs gestes en leur faisant sentir l’espace qui souvent les paralyse afin que leur subconscient retrouve le fruit le plus important de la créativité qu’on a en nous, ce fantastique sens de l’improvisation.


 

Créativité fleure amour

Un grand papier carton des lignes presque voulues ramassée et giclées allumées à coup de bombes. Recherche d’effets. Le fin du fin de l’exercice réside en un papier brûlé par endroit,  pour réaliser des trous aux splendides bords noirs.

 

 


 

Créativité-taches-blues

Le groupe s’est emparé d’un  fer à repasser, ensuite quelques participants  allumèrent les embryons divinatoires de leur composition dessinée avec un briquet rouge doré.

Ce fût un genre de première toile « entre ciel et terre ». « La rencontre d’un troisième type » sur un vernis brossé avec audace comme seul un débutant sait le faire . Et ceci tout en laissant aller où bon lui semble le contenu  afin de s’en sortir au plus vite .

 


Séminaire-créativité-ronds-eau

Restes de bidons de peinture, ça n’est pas nécessairement « bidon »

Suffit de voir, de se laisser surprendre par le hasard de leurs formes et de les accepter comme telles C’est aussi simple que ça.

Et pourtant le quotidien de notre société nous pousse dans des difficultés, des choix multiples où l’intention première souvent ne peut aller jusqu’à la dernière !

Où se trouve le goût du risque ?


 Séminaire-créativité-intérieur-monde

La peinture touristique existe aussi.

Elle n’est pas pour autant néfaste.

Si la plaisanterie en art est interdite, dites-moi où la trouver ?


 Séminaire-créativité-rencontre

Jouer avec les couleurs, jouer avec les mots, avec le temps.

N’est-ce pas une grande partie de notre vie. Votre main est en train de suivre une réflexion superbe, elle va peut-être se perdre qui sait, ou alors réaliser la forme et la couleur de votre réflexion. Votre main va trouver d’infinies formes et les couleurs qui s’aiment et même celles qui ne s’aiment pas !

A vous d’jouer !


Séminaire-créativité-dominer

Et si c’était simplement beau.  Si c’était cela la peinture dans les moments magiques où il nous est donné de ne presque rien faire qu’à laisser aller son pinceau.


 Séminaire-créativité-rouge-solaire

 L’effet pictural peut avoir des formes convulsives, organiques, sensuelles et prétendre dans son abstraction à un monde signifiant subjectif. C’est souvent entre ces deux choses que la peinture s’exprime, surtout que la peinture par elle-même, sortie du tube possède sa propre force.

Ceux qui la manient quotidiennement le savent bien.


Séminaire-créativité-hasard-regard

Et si le cosmos d’un hasard pictural entraînait votre imaginaire dans l’espace temps d’un univers particulier. Et si l’on sait que la terre tourne également sur elle même dans un univers qui tourne qui tourne, comme on tourne dans le brouillard alors qu’on croit aller tout droit

Aussi les 60% d’eau je crois que nous avons dans notre corps se reconnaissent dans les coulures tranquilles qui tournoient sous nos pieds glissant sur la toile.

Attention !  la toile est encore avec vous pour quelques secondes !.


 Séminaire-créativité-signature

Signature pour une crise ; l’espace est en crise, le ciel est en crise, la terre est en crise, les médias sont en crise, le vent est en crise, le feu, l’air et l’eau «la crise est en crise !» Et si la crise n’existait pas en fait ? Et si elle n’était qu’une vie qui passe et qui meurt dans des secondes d’éternité ? Soyons sérieux ! Evoquons alors l’éternité du temps qui n’est jamais en crise,  si on laisse passer le temps normalement ! Essayez seulement, et créez votre signature qui en sera que plus belle. Elle pourra même survivre avec vous.


 Séminaire-créativité-rassemblement

Les éponge, les spatules, les chiffons, les bidons renversés, tout ce qui provoque des formes comme ces cercles en fusion, formes choisies par le dessin du hasard jusqu’à la tache et la peinture giclée.

Tout cela ressemble à un mouvement continu où la vie roule et glisse avec toujours cette approche  instinctive surprenante, créative et lumineuse

Une façon de regarder le monde se construire dans une gestualité organique ensoleillée sur un espace limité positif et cruel à la fois. Vive la créativité. 


EVER YOUNG

Chanson de Bob Dylan, la découverte d’un monde nouveau pour les jeunes, ancien déjà pour les moins jeunes, je ne prononcerai pas pour les vieux, ça n’existe pas en créativité.  Les plus fortes toiles de Picasso furent peintes juste avant qu’il ne nous quitte pour un autre monde. Même si lui-même avait dit un jour qu’à 60 ans on se sent enfin jeune mais qu’il est trop tard.


 KISS ME WITH LOVE COLOR

Embrasser l’espace de couleurs avec des gestes semi-conscients afin d’aborder la seconde créative au hasard, tout en sachant aussi la reconnaître après coup. Vous verrez que l’amour se rapproche tellement de vous que vous devenez capable de lui faire « une bise » tout en couleur.


 ALMOST FINISHED

Et si ça ne finissait jamais même si « quand tout est fini ça recommence ». Et s’il fallait toujours recommencer pour se sentir vivre au maximum, créer comme travailler ou ne rien faire. Dans une créativité j’ai entendu quelqu’un dure : « Aujourd’hui je recommence à vivre 


 YOUR HAND IS SOMEWHERE

Un carton était parterre, resté seul au milieu de tous les cartons ayant servis à construire une muraille imaginaire dans un aéroport militaire. Cette main fut posée après coup, preuve identitaire d’un moment pas comme les autres. Une main qui remercie d’avoir été enfin utilisée à des fins beaucoup plus sensibles.


 JUST ONE HAND

Juste une main, juste un œil, juste un bras.

Rendre justice à la main qui jure de dire toute la vérité rien qu’ la vérité.


 BLUE CARTON

Le carton juste avant qu’une main ne se pose dessus.

Un carton unique et seul dans l’espace comme s’il voulait devenir une œuvre d’art selon Marcel ! 


WE MAKE A CARTON HOUSE

Ce jour une véritable maison en carton fût construite avec les responsables d’un haut niveau. Ils avaient un problème à résoudre avec quelque chose d’important dans leur <i>Maison</i> qu’ils contrôlent à longueur d’année.

C’est en créant cette magnifique et très originale <i>Petite Maison  de Carton</i> qu’ils ont pu réaliser peut-être d’une manière plus positive le problème qu’ils avaient dans leur <i>Grande Maison </i>.


 TOGETHER IN MONTANA

Un bloc de neige préparé à l’avance de 8 mètres sur 6.  

Une créativité unique en force et en aptitude. La photo avant de commencer l’oeuvre. Pour un après-midi tous ensemble, avec une neige qui s’assemble, avec une neige qui se coupe, se fend, se scie. Regardez la vidéo !


 SKETCH FROM THE PAST

Ils ont tout d’abord croqué : dessins, gris-gris, avec des feutres et autres possibilités d’inscrire et dessiner : rêves, textes sculptures. Voici l’un des dinosaures imaginé dans cette créativité à l’intérieur de

l’ immense passé qui est en nous .      


 SNOW CREATE THE DINAUSAUR

 La neige est créative, il n’y a qu’a la laisser tomber, surtout qu’elle ne tombe pas toujours ; quelque fois il faut l’attendre,  quelque fois elle arrive et tombe en avalanche. Là  c’est autre chose, mais ce jour là elle nous a offert du fond de sa mémoire un animal qui n’existe plus sur terre.


 IRE I AM

Votre humble serviteur Jean Pierre Huser artiste peintre.

Je saurai encore vous organiser milles créativités sur mon nouveau domaine en pleine nature.

Entre forêts, prairies, sous-bois, sous un ciel de rêve avec vue sur le lac .

 

 


NOUVEAUX TEXTES

L’enfant vit dans une totale créativité avec une sensibilité extraordinaire . Nous devons rester ouvert à ce miracle de la vie même 5 minutes par jour . 

A Montana après une superbe créativité pour les 30 ans d’une société de Genève . 

Face à l’éternité de tous les petits détails qui construisent le temps, le futur, la réussite . 

 

 

 

 

×
×

Panier